art d'asie et d'orient

La France a depuis très longtemps entretenue des relations diplomatiques et commerciales fortes avec l’Extrême-Orient.

Bien avant que Louis XIV ne reçoive les ambassadeurs de Phra Naraï, roi du Siam en grande pompe à Versailles, la dynastie chinoise Han entretenait déjà des relations avec les empires romains et byzantins. De même les porcelaines bleu blanc de la dynastie Yan (1279-1368) dont la technique avec le bleu de cobalt a été découverte par les perses, verront leurs productions accroître vers la fin du XIIIe siècle En Chine du Sud avec une exportation croissante vers le Moyen-Orient.

Les cultures millénaires d'empires tels que la Chine, Le Japon, L'Inde, La Corée, La Perse et l'Asie du sud-est ont toujours été tournées vers les échanges commerciaux, y compris lors du « sakoku » (fermeture du pays) de la période Edo au Japon. L'île artificielle de Dejima dans la baie de Nagasaki permettra l'exportation massives de porcelaine vers l'Occident par l'intermédiaire de la Compagnie des Indes néerlandaises en adaptant sa production pour une clientèle à la culture et aux moeurs dignes des Lettres persanes de Montesquieu. Le Japon qui avait quelques siècles plus tôt, lui-même importé le savoir-faire des potiers coréens pour aujourd'hui encore exceller dans la production de vase Kakiemon à Arita.

Ces diversités orientales réunies dans de grands empires entreprenants et conquérants expliquent la multitude d'objets ou de tableaux d'exception que nous dénichons encore aujourd'hui sur le sol occidental. Que vous ayez un vase gu en bronze de la dynastie antique des Shang, une potiche en porcelaine de la famille verte datant de la dynastie des Qing, un tableau des peintres vietnamiens Mai Trung Thu ou Le Pho, un Bouddha en bronze tibétain en méditation sur une fleur de lotus datant du XVIIe siècle, une sculpture gréco-bouddhique du Ier millénaire ou encore une miniature persane pouvant remonter au Xe siècle, l'expertise d'un œil averti est indispensable. Non seulement parce que certains empires tel que la Chine ont produit des copies de leurs propres œuvres depuis des siècles, mais également pour vous accompagner à travers la complexité de ces cultures qui malgré l'ère de la mondialisation nous demeurent étrangères et souvent mal comprises.

STEFFEN’S Maison de Vente aux Enchères accompagnée des meilleurs experts sera à votre écoute tant pour l'expertise que pour la diffusion des objets à vendre sur les réseaux asiatique et orientaux afin de partager son savoir-faire et défendre au mieux vos intérêts.

 
juillet 2020
Vente Classique - Tableaux, Estampes, Art Asiatique, Céramiques, Kashina, Mobiliers et Objets d'art....

Vente Classique - Tableaux, Estampes, Art Asiatique, Céramiques, Kashina, Mobiliers et Objets d'art....

Samedi 11 juillet 2020 à 14 H
Salle Patenôtre - 64 Rue Gambetta - 78120 Rambouillet
Trier par années 2020
mars 2020
[VENTE MAINTENUE] - Tableaux, Mobilier & Objet d’art, Bijoux, Montres

[VENTE MAINTENUE] - Tableaux, Mobilier & Objet d’art, Bijoux, Montres

samedi 21 mars 2020 à 00h00
VENTE UNIQUEMENT EN LIVE SUITE AUX MESURES PORTANTS SUR LE CORONAVIRUS